L’état de stress post-traumatique

Quand on vit une situation dangereuse (comme un accident de voiture ou une agression), on ressent souvent un niveau de peur et d’anxiété très élevé.

 

Cette peur entraîne une réaction physique dûe à la montée d’adrénaline, l’hormone qui nous permet de réagir rapidement face au danger. La peur et la montée d’adrénaline sont très utiles pour assurer notre survie sur le moment. Ces réactions sont normales et disparaissent souvent au bout de quelques heures, quand le danger est passé.

Chez les personnes souffrant d’un état de stress post-traumatique, la peur et les réactions physiques qui l’accompagnent ne disparaissent pas après que le danger est  passé, et ils peuvent persister pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Souvent, les personnes atteintes d’état de stress post-traumatique vont avoir l’impression de revivre l’événement traumatique encore et encore. L’état de stress post-traumatique empêche souvent de vivre normalement, car ses symptômes peuvent être extrêmement envahissants.

 

Exemples d’événements traumatisants :

🔹 les crimes, tels que les agressions sexuelles ou le racket

🔹 les catastrophes naturelles

🔹 la guerre

🔹 les accidents de voiture

🔹 les attentas 

🔹 la pandémie de COVID-19

Symptômes de l’état de stress post-traumatique :

👉🏼 flashbacks, cauchemars

👉🏼 sentiments de peur intense, d’horreur et d’impuissance

👉🏼 coeur qui bat très vite, respiration rapide, tremblements, frissons, transpiration excessive

👉🏼 irritabilité

👉🏼 difficultés à dormir et/ou à se concentrer

👉🏼 état d’alerte constant, nervosité

👉🏼 pensées incontrôlables qui peuvent mener à la détresse ou la dépression

👉🏼 difficultés à ressentir certaines émotions, comme la tendresse ou le désir sexuel

👉🏼 détachement (sentiment que les choses qui nous entourent sont irréelles, que l’on est détachés de notre corps ou de nos pensées)

Trouble anxieux généralisé
EN SAVOIR PLUS
Le trouble obsessionnel-compulsif
EN SAVOIR PLUS
Le trouble panique
EN SAVOIR PLUS

Les troubles anxieux

La dépression

L’addiction

Les troubles du comportement alimentaire

Le trouble bipolaire

La schizophrénie

L’automutilation

Quand est-ce qu’il faut que je demande de l’aide ?