Le deuil

Le deuil, c’est une réaction qu’on a et un processus qui se met en place quand on perd quelqu’un qui nous est cher (par exemple, le décès d’une personne qu’on aime, la rupture avec un(e) ami(e) ou un(e) amoureux(se) ou la perte d’un animal).

L’intensité et la durée du deuil varient d’une personne à l’autre et d’une situation à l’autre.  Le deuil a un impact sur le corps, l’esprit et les émotions. Peut-être que tu sens que ton corps réagit au deuil que tu es en train de vivre: par exemple, tu peux avoir mal au ventre, du mal à dormir, des tensions musculaires ou des difficultés à te concentrer. Le deuil peut aussi avoir un impact sur tes pensées : par exemple, tu penses souvent à des souvenirs que tu avais avec la personne, tu as des regrets, des inquiétudes ou tu te demandes comment tu vas faire pour vivre sans elle. Le deuil peut aussi impacter tes émotions : par exemple, tu ressens beaucoup de tristesse, de peur, de culpabilité ou de colère.

Lorsque tu vis un deuil, tu peux avoir envie de rester dans ta bulle, mais c’est important que tu continues à faire des activités qui te plaisent et à voir des gens avec qui tu te sens bien pour te changer les idées.

En parler peut aussi beaucoup t’aider. Tu peux en discuter avec d’autres personnes qui vivent ce deuil, ou à des proches de confiance comme tes parents ou tes ami(e)s. Si tu sens que tu as besoin de plus d’aide, n’hésite pas à aller voir un(e) professionnel(le) de santé.

Les étapes du deuil

Quand on vit un deuil, on passe souvent par différentes étapes, qui ne sont pas toujours dans cet ordre :

Le choc et le déni

À cette étape, tu es dans un état de choc. Tu ne peux pas croire que c’est vraiment arrivé. Souvent, tu sera incapable de réagir, d’avoir des émotions.

La colère

À cette étape, tu peux ressentir beaucoup de colère, de frustration et d’incompréhension. Tu ne comprends pas pourquoi c’est arrivé, et tu es en colère, contre toi-même, contre la personne qui n’est plus là, contre la vie ou encore contre tes proches. C’est normal d’être en colère. Ce que tu es en train de vivre est très douloureux. Par contre, l’agression verbale ou physique n’est jamais acceptable. C’est important que tu exprimes ta colère, en pleurant de rage ou en en parlant par exemple, mais pas par la violence.

Le marchandage

À cette étape, tu peux refuser d’accepter la perte. Par exemple, tu peux essayer de négocier avec l’univers pour faire revenir la personne perdue, par exemple en promettant de changer tes comportements pour qu’elle revienne. En quelque sorte, c’est une autre étape de déni où une partie de toi pense que la personne peut revenir.

La dépression

À cette étape, tu commences à comprendre que la personne n’est réellement plus là et tu peux ressentir beaucoup de tristesse.

L’acceptation

À cette étape, tu acceptes la perte. Tu commences à te sentir mieux, à pouvoir reprendre ta vie d’avant. Tu penses encore à la personne qui n’est plus là, mais tu te sens moins submergé(e). Tu as de nouveaux rêves et tu es capable de profiter des activités qui te plaisent.

Ce qui est sûr, c’est qu’il faut se laisser le temps de faire son deuil. Ça peut prendre des semaines, des mois ou même des années. Mais avec le temps, ça ira mieux et tu ne garderas que des souvenirs de l’être perdu, sans la douleur que tu ressentais peu après cette perte.

Que faire quand on vit un deuil ?

👉🏽 Laisse-toi vivre toutes tes émotions, n’essaye pas de les enfouir

👉🏽 Parle de ce que tu ressens à des proches de confiance, comme des ami(e)s ou ta famille

👉🏽 Demande aux autres de partager les souvenirs de la personne que tu as perdue

👉🏽 Garde les bons souvenirs : prends le temps de te rappeler les bons moments que vous avez vécus ensemble. Tu peux par exemple les écrire dans un carnet ou sur des papiers que tu mettras dans une boîte à souvenirs.

👉🏽 Change-toi les idées : continue à faire des activités qui te plaisent d’habitude (comme du sport, de la musique, du dessin) et à voir tes amis

👉🏽 Rappelle-toi que ce n’est pas de ta faute : essaye de ne pas culpabiliser. Cela ne ramènera pas la personne et ne fera qu’amplifier ta tristesse ou ta colère.

👉🏽 Prends soin de toi : si tu te sens submergé(e) par tes émotions, prends du temps pour toi. Par exemple, regarde un film ou une série, va marcher, écoute de la musique ou prends un bon bain chaud.

👉🏽 Garde de bonnes habitudes de vie : même si ce n’est pas toujours facile, essaye de bien dormir (au moins 8 heures par nuit) et de bien manger. Tu en auras besoin pour avoir assez d’énergie pour traverser cette période difficile.

👉🏽 Rappelle-toi que tu as le droit d’être heureux et de profiter de la vie.

👉🏽 N’hésite pas à demander de l’aide auprès d’un(e) professionnel(le) de santé, comme un médecin, un(e) psychologue, ou un(e) infirmièr(e). Il/elle sera là pour t’aider et te soutenir.

Tu verras, même si pour l’instant ça te paraît impossible, avec le temps, ça va aller mieux 😊.

La séparation des parents

Les conflits avec les parents

Les ruptures

L’estime de soi

L’image corporelle

La jalousie

Les violences sexuelles

L’orientation sexuelle et l’identité de genre

Le harcèlement scolaire